MAEC Longeron : bilan de contractualisation 2015-2018

De 2015 à 2018, des MAEC ont été ouvertes sur le bassin versant du Longeron. Les agriculteurs situés sur le territoire ont pu contractualiser pour 5 ans à ces mesures en fonction de leurs types d'exploitation (taux d'herbe, zones humides...) et des objectifs visés. Le bilan suivant présente les premières données sous réserve du retour d'instruction des dossiers par les services de l'Etat.

Bilan en région Pays de la Loire

4 types de MAEC système ont été ouvertes sur le territoire du Longeron entre 2016 et 2018.

MAEC système ouverte en Pays-de-la-Loire
MAEC système ouvertes en Pays de la Loire - Longeron

 Ci-dessous, le nombre d'exploitants qui se sont engagés lors de chaque campagne par type de mesures.

 

 

Le graphique suivant représente les engagements en terme de surface contractualisée.

 

 

2 types de mesures biodiversité ont été ouvertes entre 2016 et 2018 : zones humides et haies.

Ci-dessous, le nombre d'exploitants engagés lors de chaque campagne pour ces deux mesures et les surfaces et mètres linéaires totales contractualisés :

 

   

Concernant le volet financier, l'Agence de l'Eau, la Région Pays de la Loire et l'Europe cofinancent ces mesures MAEC.

648 908,10 € de subventions ont été attribuées pour l'ensemble des exploitants engagés dans ces mesures depuis 2016 en Région Pays de la Loire.

 

Bilan en région Nouvelle Aquitaine

3 types de MAEC système ont été ouvertes sur le territoire du Longeron entre 2015 et 2018.

MAEC système ouvertes en Nouvelle-Aquitaine - Longeron

 Ci-dessous, le nombre d'exploitants qui se sont engagés lors de chaque campagne par type de mesures.

 

Le graphique suivant représente les engagements en terme de surface contractualisée.

1 mesure biodiversité a été ouverte entre 2016 et 2018 : zones humides.

Ci-dessous, le nombre d'exploitants engagés lors de chaque campagne pour cette mesure et la surface totale contractualisée :

 

 

Concernant le volet financier, l'Agence de l'Eau, la Région Nouvelle Aquitaine et l'Europe cofinancent ces mesures MAEC.

914 272,48 € de subventions ont été attribuées pour l'ensemble des exploitants engagés dans ces mesures depuis 2015 en Région Nouvelle Aquitaine.

 Bilan à l'échelle du territoire

Depuis 2015, ce sont plus de 150 exploitants qui se sont engagés dans une mesure MAEC couvrant 17 % de la surface agricole du bassin versant du Longeron